819-795-5174

Tendance actuelle: le yoga qui guérit tout!

par | ARTICLE

LE YOGA, UNE PANACÉE ?

Croyez-vous vraiment que le yoga est une panacée qui guérit tous les maux? Je me propose de faire avec vous le tour de cette question.

Tout d’abord, on discerne deux tendances majeures dans le monde du yoga de nos jours. Le « Vinyasa flow » et le « yoga thérapeutique ». Le premier est tout en mouvement. C’est une pratique plus physique, intense, voire acrobatique. Le second, le yoga thérapeutique, a la réputation de « guérir tous les bobos ».

Eh oui, même les médecins encouragent de plus en plus leurs patients à faire du yoga pour leur plus grand bien. C’est merveilleux, ça remplit nos studios et nos classes! Mais attention… si l’on s’attend à un remède miracle pour tout guérir, à raison d’une heure par semaine, on sera probablement déçu.

Certes la pratique du yoga apporte plusieurs bénéfices à tous points de vue, elle apporte cette délivrance de la souffrance et de la peine. Mais voyons, sérieusement, est-ce que cela se fait en un clin d’œil ? Est-ce qu’avec un cours par semaine, pour une session ou pour une année complète, cela apportera cette libération que l’on attend tous en pratiquant le yoga?

LA LUNE DE MIEL NE DURE QU’UN TEMPS

Dans un monde où tout est instantané, le yoga nous rappelle la valeur de qualités comme la patience et la persévérance dans le juste effort. Tôt ou tard, il faudra s’engager dans une pratique sérieuse pour que le yoga porte ses fruits.

« Une pratique longue, ininterrompue et vigilante est la base solide permettant de contrôler les fluctuations ». PATANJALI (in Yoga Sutra 1–14)

Cela dit, je vous offre ici ma recette personnelle :

Pratiquez avec une douce folie et avec passion;

Que votre pratique soit régulière, assidue;

Qu’elle soit pour la vie, avec patience et avec joie;

Voilà ce qui amènera une transformation à tous les niveaux de votre être!

En tant que professeur, j’ai vu des élèves venir au yoga pour toutes sortes de raisons. Certains y viennent pour l’aspect physique, augmenter leur souplesse, améliorer leur posture, renforcer leur dos; d’autres sont plutôt à la recherche d’une tranquillité d’esprit, ceux-là veulent diminuer leur stress; ou bien c’est l’activité de groupe qui les attire. Certains choisissent le yoga pour se changer les idées, par curiosité, ou pour faire un travail intérieur de développement personnel.

Dans beaucoup de cas, les élèves arrivent au studio avec l’idée de « réparer » quelque chose, que ce soit physiquement, émotionnellement, psychologiquement ou même spirituellement. En fait, toutes les raisons sont bonnes.

Mais attention, la popularité grandissante du yoga est certainement une bonne chose, cependant il faudrait s’assurer qu’elle ne met pas en danger l’intégrité même de cet art de vivre. L’un des plus grands maîtres du yoga, BKS Iyengar, nous prévient :

« Allons-nous perdre cette science pragmatique dont l’origine se perd de plus en plus dans la nuit des temps ? » BKS IYENGAR

Et voici, à propos de cette tradition millénaire, ce que dise encore les Maîtres :

« Le mot yoga vient de la racine sanskrite yuj qui signifie lier, unir, attacher, atteler sous le joug, ou diriger et concentrer son attention, ou encore utiliser et mettre en pratique. Elle signifie aussi union ou communion. C’est l’union même de notre volonté avec la volonté de Dieu ». BKS IYENGAR (Bible du Yoga)

Patanjali, ce grand sage, philosophe et père du yoga disait ;

« Le yoga, c’est l’arrêt des fluctuations de la conscience. (En sanskrit : Yogah cittavrtti nirodhah) » PATANJALI (Lumière sur les Yoga Sutra, 1,2)

VOTRE PROFESSEUR DE YOGA N’EST PAS VOTRE THÉRAPEUTE NI VOTRE MÉDECIN

Croyez-vous que dans les classes régulières de yoga — je parle d’une pratique sportive axée sur l’amélioration de la performance — les professeurs ont le temps de s’occuper des cas spéciaux? En voici quelques exemples : entorse lombaire grave, anxiété, dépression, articulations souffrant d’arthrose, blessures à la suite d’accidents, et combien d’autres…

Bien sûr que non, votre professeur de yoga n’est pas votre thérapeute ni votre médecin.

Heureusement, il y a des rencontres privées qui permettent au professeur de bien s’occuper de la personne selon ses besoins particuliers.

Il existe également des cours spéciaux qui répondront à ces cas plus complexes en lien avec la performance physique ou la santé.

Mais n’oublions pas, les professeurs de yoga ne sont pas des entraîneurs sportifs, des thérapeutes, des physiologistes, des kinésithérapeutes, des psychologues ou des médecins. À chacun sa spécialité! 

VOTRE PROFESSEUR EST UN GUIDE

Le professeur de yoga a pour rôle de guider l’élève vers une conscience du moment présent. Il l’aide à s’observer lui-même dans son propre corps et dans son souffle. Il dirige l’élève dans sa prise de conscience des conditionnements qui l’habitent et qui peuvent nuire à sa vie actuelle. Il guide l’élève dans sa recherche, l’aide à trouver plus d’espace en lui, autour de lui.

Le professeur de yoga utilise ce merveilleux outil qu’est le corps. Il utilise la pratique du yoga comme un moyen de parvenir à un mieux-être, dans le respect des 8 membres de l’Asthanga. Il ne guérit pas, il guide vers la conscience de l’être physique, physiologique, organique, émotionnel, mental et spirituel.

UNE RÉFLEXION PERSONNELLE À FAIRE

N’hésitons pas à entrer dans ce merveilleux processus qu’est la pratique du yoga, peu importe les raisons pour lesquelles on s’y met. 

Personnellement, j’ai fait de cette discipline un mode de vie. Le yoga m’a aidé et m’aide encore à devenir une meilleure personne, à mieux entrer en relation avec les autres, à vivre les différentes situations de ma vie avec plus de discernement, d’acceptation et de conscience.

Alors, je vous propose cette réflexion… Pourquoi aujourd’hui je désire pratiquer le yoga ?

Faisons des choix éclairés pour une pratique, un professeur, un cours, un studio ou un thérapeute de la santé convenable à nos attentes et surtout à notre situation actuelle.

Namasté!